Circuits accompagnés en Bolivie | Viventura
bolivia header

Circuit Bolivie

La Paz - Lac Titicaca - Salar d'Uyuni - Sud Lipez - Potosi

Laissez-nous vous emmener dans l'un des pays les plus diversifiés, surprenants et fascinants d'Amérique du Sud : la Bolivie. Cette nation enclavée présente des paysages montagneux à couper le souffle, des salines d'un autre monde, une jungle luxuriante et des villes animées.

La Bolivie a conservé une grande partie de sa culture indigène et, bien que l'espagnol soit la langue la plus parlée dans les villes, les campagnes, elles, conservent en majorité leur langue native. L’état plurinational de Bolivie a d’ailleurs recensé de manière officielle 36 langues natives, et en vous promenant dans les marchés, tendez l’oreille ! Souvent déprécié par les touristes, la Bolivie regorge pourtant de possibilités d'aventure et d'exploration.

Viventura est heureux de pouvoir proposer des circuits en Bolivie qui vous feront découvrir ce que cet incroyable pays a à offrir. Traversez le plus grand désert de sel en altitude au monde, et si vous voyagez en saison des pluies, voyez comment le ciel se reflète à merveille sur le sol devant vous. Explorez la région du Sud-Lipez, désertique, mais abritant pourtant des lagunes aux couleurs incroyables hébergeant de plus une multitude de flamants roses, approchez-vous de geysers et détendez-vous dans des sources chaudes volcaniques naturelles à près de 4000 m au-dessus du niveau de la mer ! Visitez la vibrante et surprenante ville de La Paz, avec l’impressionnante montagne Illimani, deuxième plus haute de Bolivie, en fond de toile. Admirez aussi la cordillère royale depuis le lac Titicaca. Bien d'autres destinations passionnantes vous y attendent.

Laissez-nous organiser votre aventure extraordinaire en Bolivie. Nos experts en Amérique du Sud peuvent vous conseiller sur les meilleures façons de découvrir l'un des pays les moins visités d'Amérique latine. Pendant votre séjour, vous découvrirez peut-être pourquoi la Bolivie, pays enclavé, possède une marine forte de 5 000 hommes ?

Nos voyages
Ce que vous verrez
Destinations
Meilleure période pour visiter la Bolivie
Gastronomie locale
Points forts de la Bolivie

Nos voyages : Bolivie

Prix
Prix minimum

EUR 2400

Prix maximum

EUR 8000

Durée (Jours)
Jours minimum

13

Jours maximum

24

Trier par

Prix (du plus bas au plus haut)

Photos : Bolivie

bolivia
bolivia
bolivia

Destinations que vous visiterez : Bolivie

Salar de Uyuni
Uyuni Bolivia

Meilleure période pour visiter la Bolivie : Bolivie

Les voyageurs qui se rendent en Bolivie commettent souvent l'erreur de croire que ce pays à cheval sur l'équateur a un climat tropical. En fait, cela n'est vrai que dans les plaines et la région amazonienne, car la majeure partie de la région andine se trouve à plus de 3000 m d'altitude. L'air frais descendant de la Cordillère maintient des températures plus basses que ce que la latitude pourrait suggérer. Ainsi, la région de l'Altiplano (qui comprend la ville de La Paz) reste modérément fraîche toute l'année. Si vous vous rendez dans les régions plus élevées, vous pouvez vous attendre à de la neige en novembre. Si vous descendez des sommets, vous pouvez vous attendre à des températures de 80 à 90 degrés et à une forte humidité.

À notre avis, la meilleure période pour visiter la Bolivie se situe entre mai et octobre, car elle coïncide avec la saison sèche lorsque le ciel est d’un bleu azur et temps est à son plus sec. La haute saison touristique se situe généralement en juillet et août, bien que le terme "haute" soit relatif, car la Bolivie reste encore l'un des pays d'Amérique du Sud les moins visités.

Bien que vous puissiez visiter le pays pendant la saison des pluies, nous ne le recommandons que si vous envisagez de séjourner dans les grandes villes ou dans les zones de plaine bien desservies. En effet, de nombreuses routes de montagne et petites routes deviennent difficiles à emprunter pendant la saison des pluies.

N'oubliez pas que dans toutes les régions, à l'exception des plaines, les nuits peuvent être très froides. Veillez à emporter des vêtements chauds, ainsi que de la crème solaire et des lunettes de soleil anti-UV !

Quelle que soit la période de l'année à laquelle vous vous rendez en Bolivie, lorsque vous voyagez dans des régions situées à plus de 3 000 mètres d'altitude, vous devez garder à l’esprit que d’éventuels symptômes du "Soroche" ou mal de l'altitude peuvent vous affecter les premiers jours. Lorsque vous planifiez vos voyages, donnez-vous le temps de vous acclimater et de vous ménager afin de vous adapter à la plus faible densité d'oxygène dans l'air à ces hauteurs. Nous recommandons au moins 24 heures et de préférence deux jours d'activité douce une fois arrivé en altitude avant de partir pour toute aventure en montagne. Buvez beaucoup d'eau et reposez-vous pendant ces premiers jours - les siestes sont presque obligatoires !

Les symptômes à surveiller sont les suivants : maux de tête, étourdissements, manque d'énergie, nausées et mauvais sommeil. N'oubliez pas que la plupart des destinations incontournables et des grandes villes de Bolivie se trouvent bien au-dessus de 3500 m, notamment La Paz, le lac Titicaca, le désert d’Uynui et la région du sud Lipez.

Gastronomie locale : Bolivie

La cuisine bolivienne est aussi variée que les habitants et les paysages de ce pays fascinant. Des glaces à la cannelle rafraîchissantes et des jus de fruits frais aux chaussons farcis d’un ragout, copieux et rassasiant, la cuisine de rue bolivienne satisfera tous les goûts.

La Paz, l’une des principales villes de Bolivie, possède une scène de cuisine de rue florissante, et si la nourriture bolivienne traditionnelle reste en général assez simple et nutritive, basée sur les aliments de base que sont les pommes de terre, le maïs et le riz, on y trouve un véritable mélange d'influences européennes aboutissant à une fusion de saveurs. De plus, de nombreux chefs boliviens revalorisent désormais les plats traditionnels et ingrédients nationaux parfois oubliés.

Voici nos encas favoris à essayer lors de votre séjour à La Paz.

Habas, mani, platanitos fritos Autrement dit, fèves grillées, cacahuètes et bananes frites. Il s'agit d'une excellente collation pour vous donner un coup de boost entre les repas principaux. Vous trouverez un vendeur à la plupart des coins de rue, souvent des femmes vêtues d'une robe traditionnelle andine aux couleurs vives.

Batido o supervitaminico Cette boisson gazeuse ressemble un peu à un milk-shake, mais elle est préparée à partir de lait, d'œuf, de sucre et d'orge maltée. C'est un peu un goût acquis, mais il donne de l'énergie et est souvent bu le matin. Vous pouvez le trouver dans les stands de jus de fruits autour des marchés de la ville.

Helado de Canela L’incontournable et délicieuse glace, ou plutôt sorbet, à la cannelle. Fort appréciée des locaux, cette glace est traditionnellement dégustée accompagnée d’empanadas au fromage, conférant alors un subtil mélange salé sucré. Nous pensons que la meilleure glace à la cannelle se trouve sur les marchés de Cochabamba.

Anticucho Les Anticuchos sont des brochettes de cœur de bœuf grillées, servies avec des pommes de terre et une sauce aux cacahuètes. Le cœur est mariné dans du vinaigre et des épices, ce qui le rend très tendre et juteux. Il s'agit d'un plat populaire pour "l'après-fête", c'est pourquoi il n'est généralement disponible que sur les étals la nuit, où il est très apprécié des spectateurs de concerts ou des buveurs après la fermeture des bars.

Humintas Ces petits paquets triangulaires sont là encore un snack sucré salé. Faites de maïs, fromage et agrémentées d’anis et de raisins secs, les humintas peuvent être cuites soit au four « humintas al horno », soit à la vapeur « humintas a la olla ». Il s'agit d'une collation populaire de fin d’après-midi accompagnée d'un café ou d’une « sultana » infusion des enveloppes des grains de café.

Tucumanas Les Tucumanas sont des empanadas frites farcies d’un ragout de poulet ou de bœuf, souvent consommés le matin comme petit-déjeuner. On trouve également des tucumanas végétariennes farcies de pommes de terre, d'oignons et petits légumes et d'œufs.

Salteñas La nourriture de rue la plus populaire de La Paz, les Salteñas sont des empanadas de style typiquement bolivien, généralement à base de bœuf, de porc ou de poulet, bien que l’on en trouve maintenant une version végétarienne. Les Salteñas sont comme des chaussons servis chauds et remplis d’un ragoût assez liquide, comprenant pommes de terre et petits légumes. Vous pouvez vous servir d’une cuillère pour les manger, mais la vraie technique consiste à la manger sans et sans vous en mettre plein partout !
Très populaire pour le petit-déjeuner, vous trouverez des sateñerias, boutiques vendant les salteñas mais aussi de nombreux stands de rue les proposant. Une fois passé midi, vous constaterez souvent qu'il n’y en a plus.

Points forts de la Bolivie : Bolivie

La Bolivie offre une géographie, une histoire et une faune remarquables. Voici quelques-uns des points forts que nos experts en voyage en Amérique du Sud vous proposent pour votre passionnant voyage en Bolivie.

Le parc national d'Amboró Encore largement méconnue des touristes, l'étendue d'un vert profond du parc national d'Amboró et ses fougères géantes vaut le détour. C'est un endroit où cinq biomes se rencontrent dont la forêt amazonienne, la forêt sèche, la savane de brousse et les collines andines. Si vous êtes très chanceux, vous pourrez peut-être rencontrer un ours à lunettes, une espèce menacée.

Oruro & Potosí À trois heures au sud de La Paz se trouve la ville andine d'Oruro. Considérée comme la capitale du carnaval de Bolivie, Oruro se transforme chaque année de la mi-février à la fin février, pour y accueillir le plus grand et populaire carnaval du pays. Cet événement est d’ailleurs classé au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. De nombreuses danses flokloriques y sont représentées, mais la plus symbolique est sans doute « la diablada ». Il s’agit ici d’un syncrétisme fort des croyances des mineurs indigènes et de la religion catholique.

À quatre heures de route d'Oruro se trouve l'ancienne ville minière de Potosí. Autre site du patrimoine mondial de l'UNESCO, ses bâtiments coloniaux et ses mines d'argent sont un aperçu de l'histoire minière. La ville et région dépendent d’ailleurs encore aujourd'hui de l'extraction de l'argent et de l'étain.

La Paz La Paz est le siège du gouvernement et le centre politique de la Bolivie, mais pas sa capitale ; qui est Sucre. Néanmoins, La Paz est considérée par la plupart des gens comme la capitale de facto. Mélange bourdonnant de bâtiments et de rues anciennes jouxtés aux gratte-ciel modernes, La Paz est entourée de sommets enneigés qui s'élèvent à plus de 6000 m au-dessus du niveau de la mer pour certains. Les vues depuis n'importe quel endroit de la ville sont remarquables. La Paz est un excellent point de départ pour des excursions dans les hauts plateaux andins voisins, vers le lac Titicaca ou la forêt nuageuse subtropicale des Yungas.

La Isla del Sol L'île du soleil ("Isla del Sol") dans le lac Titicaca est un lieu idyllique au riche patrimoine culturel. Selon la légende, c'est ici que les pères fondateurs du peuple inca ont été envoyés dans le monde par le dieu du soleil. Les nombreuses petites baies de l'île, avec leurs eaux d'un bleu profond et leurs plages agréables, pourraient vous faire penser que vous êtes sur une île méditerranéenne ! Nous vous déconseillons toutefois de vous baigner. Plus grand et haut lac navigable au monde, la température moyenne de l'eau en surface n'est que de 12 °C !

Sucre : La capitale blanche Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie, même si la plupart des gens considèrent La Paz comme la "vraie" capitale. Pourtant, Sucre vaut vraiment la peine d'être visitée. Ses églises blanches et ses bâtiments en pierre forment un contraste saisissant avec le plateau aride sur lequel ils ont été construits. La beauté des bâtiments coloniaux et des rues en damier est reconnue comme un site du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis plus de 30 ans.

El Camino de la Muerte La "route de la mort" dans les Yungas ("El Camino de la Muerte" ou "La Ruta de la Muerte") dans les Yungas est une grande aventure pour quiconque aime le mountain bike. Cette route étroite, sinueuse et souvent à voie unique était autrefois la seule route pour accéder aux tropiques depuis La Paz, et de nombreux véhicules ont terminé leur course dans le précipice. Heureusement, une route alternative à plus tard été construite, et presque tous les véhicules l’empruntent désormais. La "route de la mort" est alors devenue une piste palpitante (mais parfaitement sûre) pour le vélo.

Salar de Uyuni Le Salar de Uyuni est connu comme le "cœur blanc de l'Amérique du Sud". C'est le plus grand bassin salé de la planète et il est visible depuis l'espace. Le soleil tape fort sur ce désert de sel et le fait scintiller et briller de tout feu. Les lunettes de soleil sont ici indispensables !

Si vous visitez le désert pendant la saison des pluies, la pellicule d’eau recouvrant le sol crée alors un effet miroir parfait, reflétant à merveille le ciel ou les montagnes alentours ! Dans tous les cas, cet endroit est tout à fait remarquable et à couper le souffle à n'importe quel moment de l'année.

Oh, et les fans de Star Wars seront ravis d'y reconnaître le lieu de tournage des scènes de la bataille dramatique sur la planète Crait, souillée de rouge, dans Les derniers Jedi.

Charlene
Conseiller voyage
Charlene
Appelez maintenant
0176340057
Charlene