Canyon du Colca (Pérou) Info & photo
Photo & info : Canyon du Colca (Pérou) quand vous visiterez : Canyon du Colca.

Canyon du Colca (Pérou) | Info & Photo

A
Info: Canyon du Colca (Pérou)

Relativement difficile d’accès, il faut traverser près de 100 kilomètres de pampa désertique avant d’arriver à ce que les incas appelaient "colca", le grenier en quechua, et passer notamment par le col de Patapampa qui culmine à 4800 mètres d’altitude.

Le canyon est traversé par une rivière du même nom, le Rio Colca ; c’est le deuxième ou premier canyon (selon les dernières études) le plus profond du monde, avant celui du Colorado. Pour arriver à ce calcul ils se basent sur l’altitude de la montagne la plus élevée longeant le canyon du Colca et qui culmine effectivement à plus de 5000 mètres…

Pour apprécier entièrement les paysages ainsi que la faune et la flore du canyon de Colca, nous vous conseillons d’y passer au minimum deux jours et de passer la nuit à Chivay (3660 mètres), village typique situé au milieu des "andenes", ces terrasses pré-incas sculptées dans la montagne par les indiens Culluhuas. La civilisation Culluhuas précède d’un millénaire la civilisation inca et maîtrisait parfaitement les techniques agricoles, preuve en est que leurs terrasses sont toujours utilisées par les paysans.

Tous les villages présents dans le canyon furent construits par les espagnols d’où l’omniprésence de l’architecture coloniale ; l’objectif des conquistadors était de contrôler les populations andines, de les convertir au catholicisme, de les contraindre à payer des impôts mais aussi de les exploiter comme main-d’œuvre dans les nombreuses mines de la région. Quoi qu’il en soit, le culte quechua n’a jamais complètement disparu et de nombreux pèlerinages en l’honneur de la "pachamama" (terre mère) ont encore lieu, des offrandes lui sont faites notamment sous la forme d’apachetas, petits amoncellements de pierres en direction des volcans environnants (Coropuno, Ampata, Sabancoya).

Un séjour au Colca ne peut être complet sans un détour au Mirador de la "Cruz del Condor", l’observatoire privilégié pour admirer le vol du Condor Royal des Andes dans son habitat naturel. N’oublions pas que le condor, au même titre que le serpent et le puma, est un animal sacré dans la tradition quechua. Avec un peu de chance vous aurez l’occasion de croiser sur votre chemin des vigognes et des guanacos, les seuls camélidés vivant encore à l’état sauvage.

A proximité du Colca se trouve le canyon de Cotahuasi, réputé pour ses eaux thermales aux vertus curatives, ses chutes, ses failles archéologiques mais aussi pour sa grande diversité biologique de faune et de flore. Pour les adeptes de sports plus ou moins extrêmes, vous pourrez y faire de la randonnée, de l’escalade, du rafting, du parapente ou encore du trekking, des expériences inoubliables dans un cadre époustouflant !

C
carnet de voyage : Canyon du Colca (10 nov. 2016)
Viventura
Mireille et son alpaga.
 
Contact voyage
Viventura  David Thebaud
David Thébaud
Tél : 0176340057
Lundi-vendredi : 14h-22h
Viventura.
Viventura Général viTeam in Berlin Que signifie Viventura ?
 
  • Vivre (vi)
  • Aventure (ventura)
  • Circuit
  • ViSocial
Témoignage de voyage
Viventura  07/12/16
Jacques Latargez de Cavalaire sur Mer

Ascension du Cotopaxi sous un soleil radieux et les Galapagos. Bonne organisation et très bon encadrement par Paul. Très bons hôtels avec un excellent couchage. 
Chargement...
Voyages en Amérique du Sud